Après votre règlement, contactez-moi au
06 88 46 43 97 ou cliquez-ici












L'astrologie au moyen age et à la renaissance

L'astrologie au moyen age et à la renaissance
L'astrologie et le Moyen Âge ont connus une cohabitation difficile.

L'astrologie alors condamnée par les hautes instances de l’Église fut un paria et a donc été exclue de la société.

Le Moyen Âge et la Renaissance : périodes menaçantes pour l'astrologie.

Pour autant exclue fut-elle, certains rois prirent l'habitude de se renseigner à travers les astres, brisant alors le tabou social de l'époque. Les plus célèbres d'entre eux sont Louis XI, Charles V mais également Catherine de Médicis qui alla même jusqu'à avoir son astrologue personnel.

Les astres aidaient les plus grands mais même la découverte de l'héliocentrisme à la Renaissance ne suffira pas à mettre l'astrologie dans les bonnes grâces de la société et de l’Église. L'astrologie est une nouvelle fois mise à l'écart malgré le soutien sans faille de l'hypothèse de l'héliocentrisme par les astrologues.

La différenciation entre astronomes et astrologues est à l'époque mince puisque certains pratiquaient les deux disciplines avec des ambassadeurs comme Galilée ou Kepler qui malgré la reconnaissance de leur contemporains n’ont pu faire diffuser leur point de vue à grande échelle. Isaac Newton, le célèbre physicien pratiquait lui l'art de l'astrologie dédiant même ses premières tables lunaires aux astrologues.

L'astrologie alors enseignée se voit devenir clandestine en 1661,  l'enseignement de celle-ci est interrompue par Colbert.

– Votes Note moyenne : 4.7857142857143 42 avis

Note: 4.8/10 (42 votes au total)

Partager :Aimez Voyance en ligne.org


Suivez nous sur Facebook !